Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarko annonce la fin de la Taxe Professionnelle, et alors?

Publié le par Parti Socialiste de Saint Pol sur Mer

si cette annonce fait plaisir aux entreprises et surtout aux patrons, concrètement pour les citoyens cela rapporte quoi?

Voici un article de la Voix du Nord de ce dimanche avec l'interview d'un élu local, 1er adjoint à Coudekerque Branche, Benoit VANDEWALLE


"TAXE PROFESSIONNELLE

L'annonce, jeudi, de la suppression de la taxe professionnelle en 2010, lors de l'intervention télévisée du chef de l'État, continue de faire réagir. Après le président de la CUD, Michel Delebarre (notre édition d'hier), c'est Benoît Vandewalle, premier adjoint au maire de Coudekerque-Branche, qui nous a fait part de sa réprobation.


 

«  Au sein de la communauté urbaine de Dunkerque, les villes sont sous le régime de la taxe professionnelle unique qui est la seule ressource de la collectivité intercommunale puisque les impôts ménages sont nuls.


La CUD reverse une part de cette taxe dans chaque commune par le biais de compensations qui peuvent représenter entre 30 et 40 % des recettes d'une ville.


Cette décision est donc totalement irréaliste voire dangereuse car comment une ville peut-elle faire face financièrement avec 30 à 40 % de ressources en moins ?


À court terme cela crée un climat de très forte inquiétude qui tend à réduire davantage l'activité de l'ensemble des collectivités qui, au lieu de maîtriser ou de réduire les projets d'investissement, les gèleront complètement. Si, en période de crise, les collectivités ne sont plus en capacité d'investir, c'est toute l'activité économique qui est stoppée, et c'est encore une augmentation du chômage.


Nicolas Sarkozy, dans cet élan idéologique et sans réelle proposition alternative, sépare encore plus la France en deux : l'État et le gouvernement d'un côté, les collectivités locales de l'autre. Il se voulait le président de la rupture, il est le président de la fracture, et bientôt de la facture !"

Commenter cet article